ˆ
Topespionnerportable.com
Comment pirater un compte Facebook facilement, et discrètement ?

Comment pirater un compte Facebook facilement, et discrètement ?

Vous êtes nombreux à vous demander s’il est possible de pirater un compte Facebook, ou s’il s’agit tout simplement de l’une de ces forteresses numériques complètement inviolables… En réalité, la réponse à cette question n’est pas aussi simple qu’il y parait. Facebook étant l’un des réseaux sociaux, si ce n’est LE réseau social le plus utilisé à travers le monde, il semble logique que ses niveaux de sécurité soient très élevés, rendant très difficile le simple fait d’infiltrer un compte qui ne serait pas le vôtre. 

En même temps, et à de nombreuses reprises par le passé, des pirates ont pu s’infiltrer dans le réseau social via des failles de sécurité, ce qui prouve que ce n’est techniquement pas impossible. Cependant, et vous l’imaginez certainement, pirater un compte Facebook n’est pas à la portée de tous, et nécessite d’utiliser des outils informatiques puissants. 

Que vous souhaitiez en avoir le coeur net sur les agissements de votre conjoint que vous soupçonnez de vous tromper, ou que vous ayez tout simplement peur que votre enfant prenne des risques inconsidérés sur ce réseau social, nous allons vous présenter un certain nombre de méthodes pour hacker leur compte facilement, et en toute discrétion. Comme vous allez le voir, certaines sont plus efficaces, ou tout simplement plus simple (en particulier pour des personnes qui n’auraient aucune compétence en informatique) que d’autres. Mais avec un tel choix, vous n’aurez aucun mal à trouver celle qui répondra au mieux à vos besoins. 

Comment pirater un compte Facebook messenger

Attention aux arnaques pour pirater un compte Facebook !

Lorsque vous faites une simple recherche sur le net (dans un moteur comme Google) pour trouver une méthode de piratage de Facebook, vous risquez de tomber sur de nombreux sites qui vous proposent d’y parvenir en quelques secondes seulement. Il est en effet tentant d’imaginer qu’il soit possible d’entrer dans le compte de votre enfant ou de votre conjoint en entrant simplement ses identifiants ou son nom sur une plateforme…

Attention, car dans presque 100 % des cas, il s’agit d’escroqueries qui peuvent être plus ou moins dangereuses. Ces sites vont en effet vous demander d’entrer votre propre mot de passe Facebook (mettant en danger votre compte personnel). Certains vous proposeront de télécharger un logiciel miracle qui serait censé vous donner accès aux mots de passe des comptes Facebook du monde entier… En réalité, il s’agira le plus souvent d’un malware qui infectera votre appareil. 

Dans tous les cas, ce type d’arnaques va vous faire perdre à la fois du temps et de l’argent. Mais si le site en question vous demande simplement votre adresse mail, il risque de vous spammer avec du contenu indésirable pendant plusieurs semaines… Et vous serez revenu à la case départ, puisque le compte que vous cherchez à espionner sera tout simplement impénétrable !

Peut-on vraiment pirater un compte Facebook aussi facilement ?

Si ces arnaques fonctionnent, c’est qu’elles jouent sur vos peurs, mais aussi un peu votre paresse. Il peut être tentant de s’imaginer espionner les messages Facebook de votre partenaire ou de votre enfant aussi facilement. Mais en faisant preuve d’un peu de logique, vous vous rendrez certainement compte que le réseau social le plus visité au monde, et qui regroupe à ce jour plus d’un milliard d’utilisateurs, a certainement mis en place des mesures de sécurité que ce type de méthodes sont incapables de contourner. 

Dans les bureaux de Facebook de la Silicon Valley, une équipe entière est en effet dédiée à la sécurité informatique du réseau social : il s’agit de la Computer Emergency Response Team”. Cette dernière a pour but de surveiller les failles et potentielles fuites d’informations pour prévenir les attaques potentielles. Vous imaginez bien qu’un logiciel ou un script lambda ne fera pas le poids face à ces professionnels de la cybersécurité. 

Concrètement, les sites qui vous proposent de pirater Facebook prétendent pouvoir hacker toute la base de donnée du réseau social… Ce qui est presque impossible, même pour des hackers professionnels. 

Pirater un compte Facebook discretement : comment procéder ?

Attention : le fait que Facebook ne soit pas un réseau social facile à pirater ne signifie pas que vous ne pouvez pas espionner un compte en toute discrétion, et plutôt simplement. En réalité, c’est tout à fait possible à condition que vous ne cherchiez pas à hacker le réseau social lui-même, mais à infiltrer l’appareil depuis lequel votre cible se connecte à son profil. La plus fiable pour y parvenir, mais aussi la plus simple si vous ne vous y connaissez pas trop en informatique, est d’utiliser un logiciel espion. 

Ces applications de surveillance sont en effet idéales pour espionner toute l’activité de votre cible sur son smartphone ou sa tablette. Vous pourrez donc non seulement accéder à ses publications (en particulier si vous n’êtes pas ami Facebook ou qu’elle vous bloque l’accès à certaines choses), mais aussi lire ses conversations sur Facebook Messenger (mêmes celles qui ont été supprimées), ou encore surveiller le contenu qui s’affiche sur son fil d’actualité (et qui n’est, par exemple, pas toujours approprié pour des mineurs). 

Mais ce n’est pas tout. Cette méthode, et contrairement à celles que nous allons vous présenter par la suite, vous permet d’accéder à TOUT le contenu de l’appareil ciblé. En plus de l’activité sur Facebook vous pourrez également lire ses SMS, fouiller dans son journal d’appel, connaitre les sites sur lesquels surfe votre mari ou votre enfant, et même savoir à tout moment où il se trouve (grâce au positionnement GPS de son appareil). 

Comment fonctionnent les logiciels espions Facebook ?

Le seul inconvénient de ce type de logiciels est que vous aurez besoin d’avoir accès au téléphone à espionner pendant quelques minutes. Là encore, les sites qui vous prétendraient le contraire ne seront généralement pas fiables, puisqu’il est impossible d’installer un logiciel à distance. De plus, certaines applications nécessiteront au préalable que vous ayez jailbreaké ou rooté (pour les iPhone et les Android respectivement) le smartphone en question. Là encore, le procédé est relativement simple et ne prendra que quelques minutes. En choisissant un bon opérateur, comme mSpy, vous aurez accès à des instructions claires et détaillées pour vous guider, étape par étape. 

Pirater un compte Facebook Messenger

L’étape la plus délicate de votre mission d’espionnage Facebook sera donc de trouver un prétexte pour utiliser le téléphone cible. Vous pouvez attendre que la personne soit dans une autre pièce ou qu’elle dorme pour ne pas éveiller ses soupçons. Après avoir finalisé l’installation, cette dernière va copier et sauvegarder toutes les données de l’appareil sur une plateforme accessible en ligne. 

Ce sera votre panneau de contrôle depuis lequel vous pourrez lire ses messages Facebook, suivre son activité sur le réseau social, et espionner tout le contenu de son smartphone. C’est aussi un espace depuis lequel vous pouvez lui restreindre l’accès à certains sites ou contacts (dans le cas d’un mineur). Ou mettre en place des alertes (pour des mots clés ou des contacts) afin de pouvoir réagir rapidement si votre enfant est en danger. 

Espionner Facebook messenger

Parmi les données auxquelles vous pourrez facilement accéder grâce à un logiciel espion Facebook, il y aura : 

  • le journal complet de ses échanges sur Facebook Messenger avec les horodatages (mais aussi pour les autres applications de messagerie instantanées comme WhatsApp, Instagram, Snapchat, etc.); 
  • la liste de ses contacts,
  • toutes les photos et vidéos envoyées et reçus; 
  • l’historique de ses recherches web et de ses appels; 
  • un outil de localisation GPS; 
  • et bien plus encore. 

Quel logiciel choisir pour espionner un compte Facebook ?

Que peut-on pirater avec le logiciel espion mspy

Comme vous vous en doutez, il existe de nombreuses applications qui permettent aujourd’hui d’espionner le téléphone d’une autre personne, et donc d’infiltrer son compte avec un mouchard Facebook. Cependant, toutes ne se valent pas, et certaines offriront un bien meilleur rapport qualité/prix que les autres. 

Selon nous, le meilleur logiciel espion actuellement disponible sur le marché est mSpy. Ce dernier est non seulement très facile à installer et utiliser (ne nécessitant pas de jailbreaké ou rooté l’appareil ciblé). De plus, il offre le plus large panel de fonctionnalité afin d’avoir un aperçu complet de l’activité d’un appareil. 

Pirater un compte Facebook Messenger

Autre avantage très intéressant, mSpy est compatible avec pratiquement tous les téléphones et systèmes d’exploitation actuellement disponible (dont iOS et Android). Vous pourrez également tester l’application gratuitement pendant quelques jours avant de déterminer s’il s’agit bel et bien d’une solution répondant à vos besoins. Pour finir, le support client de mSpy est l’un des plus réactif et disponible que nous ayons pu tester. Il est disponible en français (ce qui n’est pas le cas pour tous les logiciels) et 7 jours sur 7. Si vous avez le moindre problème avec l’installation ou l’utilisation de mSpy, vous pourrez donc bénéficier d’une assistance rapidement.

panel mSpy

Espionner Facebook sans logiciel espion : c’est possible ?

Si vous cherchez une autre solution que le logiciel espion pour pirater un compte Facebook, sachez qu’il existe de nombreuses alternatives. Elles ne vous permettront cependant pas d’avoir accès à la même quantité d’informations et peuvent parfois se révéler plus difficiles à utiliser. 

Un keylogger pour récupérer son mot de passe 

Vous pouvez par exemple vous servir d’un autre type de logiciel espion, que l’on appelle le keylogger (ou enregistreur de frappes en français). Il s’agit d’un petit programme qui va surveiller la mémoire de l’appareil cible, et récupérer tout ce qui a été saisi sur son clavier. C’est donc une technique efficace pour récupérer les identifiants et mots de passe Facebook de votre cible… Mais aussi de savoir exactement quels sont les messages qu’il a pu tapper (puis effacer) sur son smartphone ou sa tablette. 

Concrètement, le keylogger peut se présenter comme un dispositif physique à fixer directement sur l’appareil cible. D’autres sont développés sous la forme de logiciel, à installer encore une fois sur l’ordinateur, le téléphone ou la tablette à espionner. La bonne nouvelle est que certains logiciels espions, comme mSpy, disposent déjà d’un keylogger intégré. 

Pirater un compte Facebook Messenger

La méthode du phishing/DNS Spoofing pour hacker Facebook 

Voici une technique un peu plus complexe qui permet également d’accéder discrètement à un compte Facebook qui ne serait pas le vôtre. Le phishing (que l’on peut traduire par hameçonnage en français) consiste à dupliquer un site web (ou en tout cas la page de connexion d’un site comme Facebook) en l’hébergeant sur un serveur prévu à cet effet. 

Dès que votre cible sera arrivé sur cette page, qui ressemblera en tout point à la page de connexion sur laquelle elle entre ses identifiants Facebook, le site en question enregistrera ses données pour vous les envoyer par la suite. Elle sera ensuite redirigée directement vers le véritable site de Facebook, et ne se rendra donc pas compte de la supercherie). 

Cette méthode est donc très intéressante pour récupérer le mot de passe Facebook de votre enfant ou de votre partenaire. Néanmoins, elle présente de sérieux inconvénient. Non seulement elle est un peu plus complexe à mettre en place, et demande plus de temps qu’installer un logiciel espion classique. Ensuite, elle peut ne pas fonctionner car vous allez devoir envoyer le lien vers votre site de phishing à votre cible, qui peut le trouver suspect. 

C’est pour cette raison que certains pirates couplent la méthode du hameçonnage avec celle du DNS Spoofing, qui consiste à diriger automatiquement un utilisateur vers votre fausse page en interceptant sa demande lorsqu’elle entre l’adresse sur son navigateur. Cette technique a donc plus de chances de fonctionner, mais nécessite d’utiliser un outil Ettercap pour créer votre faux site…. Si vous n’êtes pas un pirate dans l’âme, ce n’est donc clairement pas la meilleure solution pour vous !

Utiliser un exploit pour contrôler un appareil à distance

Une autre technique pour pirater Facebook consiste à exploiter les failles de l’appareil sur lequel votre cible se connecte à son compte. Or, ces failles sont exploitables (à l’aide d’un logiciel de type Metasploit), pour en prendre le contrôle à distance, et récupérer ses données de connexion ou l’espionner en temps réel depuis un autre téléphone ou ordinateur…

C’est donc techniquement possible, mais très compliqué à mettre en place !

Récupérer des mots de passe avec une clé USB

Saviez-vous qu’il est également possible d’espionner un compte Facebook en vous servant d’une clé USB. Certains appareils sont en effet conçus pour récupérer les mots de passe stockés sur l’appareil de votre cible. On parle plus spécifiquement d’une clé USB Rootkit. 

La méthode du «mot de passe oublié»

Une technique plus “artisanal” pour hacker un compte facebook consiste à changer le mot de passe du compte que vous souhaitez espionner en cliquant simplement sur “mot de passe oublié”. Cette méthode vous permettra de le changer, à condition que vous ayez accès à l’adresse mail liée à son profil et sur laquelle sera envoyée un code de confirmation.  

Une fois que le lien de réinitialisation du mot de passe est envoyé à l’adresse électronique, cliquez dessus pour changer le mot de passe et connectez-vous à son compte Facebook. N’oubliez pas de bien supprimer l’email de réinitialisation pour couvrir vos traces. 

Si la validation en deux étapes est activée par votre cible, vous aurez besoin de transférer son code de passe unique de son numéro de téléphone vers le vôtre. Des tutoriels et programmes sont disponibles en ligne pour y parvenir. Mais ce n’est pas tout ! Le prochain obstacle à franchir consiste à répondre à des questions sécurité que votre cible aura configuré pour protéger son compte. Cela ne devrait pas poser problème si vous connaissez bien la personne. Facebook vous demandera ensuite d’identifier ses amis sur une série de photos. Là encore, vous aurez besoin d’être proche de la personne que vous souhaitez espionner pour passer cette dernière étape ! 

En plus d’être plus compliquée qu’il n’y paraît, cette méthode présente également un sérieux inconvénients. En effet, lorsque la personne va réaliser qu’elle ne peut plus se connecter à son compte Facebook avec son mot de passe habituel, elle se rendra compte qu’elle a été piratée. Et elle va donc remodifier ses identifiants et prendre d’autres mesures de sécurité pour éviter que cela ne se reproduise. De plus, cette technique ne permet pas de visionner le contenu qui aurait été potentiellement supprimé sur son compte et sur sa messagerie.  

Deviner le mot de passe Facebook grâce à l’ingénierie sociale 

Vous pouvez également vous amuser à essayer de deviner le mot de passe de la personne dont vous cherchez à espionner le compte Facebook en faisant preuve d’un peu de logique. En effet, de nombreuses personnes utilisent des combinaisons de lettres et de chiffres qui sont assez facile à deviner si vous les connaissez un minimum. Selon une récente étude publiée par un célèbre antivirus, une grande majorité des internautes (83 % pour être plus précis) utilisent des mots de passe faibles (c’est à dire simples à hacker). 

Les mots de passe les plus courants sont les suivants:

  • La date de naissance;
  • Le nom de enfants/petit ami/animal de compagnie. 

De plus, une grande majorité d’entre nous utilisons les mêmes mots de passe pour différentes plateformes. Une information qui devrait considérablement vous faciliter la tâche. 

Hacker Facebook Messenger grâce à l’attaque Man in the Middle

Une autre faille de sécurité que vous pouvez facilement utiliser pour hacker un compte Facebook est celle des réseaux Wifi Public. Si votre cible à tendance à se connecter à son compte depuis un réseau internet public, et donc non sécurisé, vous pouvez accéder plus facilement à ses informations personnelles. 

Le plus souvent, vous aurez besoin de télécharger un système d’exploitation de type Linux, modifier la table de routage, et créer l’illusion que votre ordinateur est le serveur internet offrant une connexion à votre cible. Ce faux serveur va ensuite vous permettre de collecter les données qui vous intéressent, comme son mot de passe (qu’il vous faudra décrypter à l’aide d’un autre programme). 

Vous l’aurez compris : si cette méthode est très efficace, elle n’en reste pas moins pratiquement inaccessible pour toute personne n’ayant que des connaissances basiques en matière d’informatique. Si c’est aussi votre cas, mieux vaut vous tourner vers un logiciel espion tel que mSpy. 

Pirater un compte Facebook Messenger

Facebook : le réseau social de l’infidélité 

Si nombreux sont les parents qui souhaitent pouvoir s’assurer que leurs enfants ne prennent aucun risque sur un réseau social comme Facebook (en échangeant avec des personnes mal intentionnées ou en s’exposant à du contenu inapproprié pour leur âge), la raison principale évoquée pour espionner Facebook est la crainte que son partenaire ne soit infidèle. 

Selon les psychologues, l’infidélité peut prendre de nombreuses formes. Et avec l’avènement des médias sociaux, une nouvelle forme d’adultère est apparue : le flirt et l’intimité numériques qui peuvent violer les limites fixées dans le cadre d’une relation ou d’un mariage.  Des recherches récentes suggèrent non seulement que les utilisateurs actifs de Facebook et Twitter courent un risque accru de conflits relationnels en raison de leur utilisation des réseaux sociaux, mais que cette activité est en corrélation significative avec un risque accru d’infidélité et de divorce.

Le flirt léger en personne est souvent éphémère et superficiel, mais lorsque la communication s’étend aux réseaux sociaux, aux textes et aux e-mails, votre partenaire devient exposé 24/7 à la tentation et une connexion émotionnelle accrue.

Que quelqu’un ait ou non des relations sexuelles en dehors de sa relation, voici six signes que l’activité en ligne sur Facebook de votre partenaire menace votre relation. 

  • Il/elle est souvent perdu dans ses pensées lors de ses conversations par SMS et ne partage jamais leur destinataire ou le sujet évoqué. L’utilisation compulsive d’un smartphone peut être une source constante de friction dans les relations amoureuses, car l’autre partenaire se sent coupé de la personne qui est plus engagée avec son smartphone qu’avec la conversation en personne qu’elle est censée avoir. 
  • Il reçoit des SMS à toute heure, y compris tard le soir. Il y a vingt ans, si un ami ou un collègue appelait votre partenaire à 23 heures, vous auriez probablement été surpris. Mais les smartphones ont changé tout cela, et il est progressivement devenu plus acceptable d’envoyer des SMS à quelqu’un – et même d’attendre une réponse – à des heures plus tardives. Mais lorsque cela devient trop habituel, il y a de forts risques à ce que votre partenaire entretienne un flirt prononcé ou une relation adultère; 
  • Votre partenaire cache son portable et fait attention à ce que vous ne puissiez pas voir son écran. C’est une chose s’il surfe sur Facebook à 3 heures du matin parce qu’il n’arrive pas à trouver le sommeil. Mais s’en est une autre s’il essaye désespérement de vous cacher son portable lorsque vous vous réveillez à cause de la lumière; 
  • Vous voyez des personnes commenter sur son mur Facebook et partager des plaisanteries avec votre partenaire, et vous n’avez aucune idée de qui ils sont. Si nous ne connaissons bien souvent pas la moitié des personnes avec lesquelles nous sommes amis sur Facebook, ce type d’interactions montrent un niveau d’intimité et de connexion bien plus important qu’une simple connaissance.
  • Il devient défensif sur le temps qu’il passe sur son téléphone ou essaie même de vous accuser de faire la même chose. Bien souvent, l’attaque est la meilleure des défenses. Et si votre partenaire répond de manière agressive à vos remarques sur le temps qu’il passe sur Facebook ou qu’il essaye de retourner la situation, cela peut être le signe qu’il a quelque chose à se reprocher ! 

Pirater un compte FB : que dit la loi ?

S’il existe de nombreuses raisons parfaitement valables et compréhensibles d’espionner un compte Facebook, cela ne veut pas pour autant dire que cela soit légal. En effet, pirater le téléphone de l’un de vos proches peut constituer un délit condamné par de nombreux pays. En France, il s’agit d’une usurpation d’identité dans les cas les plus graves, et d’une simple atteinte à la vie privée qui sont passibles de grosses amendes et même d’une peine de prison. 

Généralement, ces peines sont réservées aux personnes dont le piratage avait pour but de nuire à la personne en question. Dans le cas d’un doute sur la sincérité des sentiments de votre partenaire, mieux vaut en parler avec lui avant d’arriver à l’utilisation d’un logiciel espion. Si la communication n’est pas possible, ou qu’il continue de vous mentir sur ses agissements, choisissez au moins une solution discrète qu’il ne pourra pas détecter !

A propos de moi

Jayson Moore

Jayson Moore

Bonjour à toutes et à tous je m’appelle Jayson Moore je suis une persone réelle et je voulais partager mon experience avec vous concernant l’application de controle parantel qui m’a servi beaucoup et qui m’a aidé à régler mes problèmes personels.